Préambule

Bien sûr tout ça commence de façon injuste. Et comment expliquer l’inexplicable?

Ainsi, sans que je ne puisse vraiment l’expliquer, sans raison autre que celle de la maladie elle-même, de la souffrance elle-même, ma vie un jour changea.

Elle changea en surface et en profondeur.
Comme un océan subissant la formation de la terre, elle changea d’aspect, elle changea d’envergure.
Et même, elle changea de goût.

Je peux le dire : je suis malade. Mais ce n’est pas là le centre, ce n’est pas là l’essentiel du récit.
L’histoire est autre.
L’histoire est celle de cette lutte entre moi et les ténèbres.
L’histoire est celle du combat que vous connaissez bien, celui des moments trop lourds pour nos propres épaules.
Car je suis, comme vous, faite pour vivre mes aspirations les plus profondes et les plus nobles.
Mes désirs les plus vrais.

L’histoire est celle d’un mal, c’est vrai. Car le mal nous touche, chacun, d’une façon ou d’une autre. La maladie, la vieillesse, la faiblesse, la trahison, le deuil, l’indifférence, la haine, la violence, la peur… La souffrance entre dans nos vies par un biais ou par un autre. Et nous nous sentons bien fragiles, parfois.
Cette histoire n’est pas vraiment la mienne. Ou plutôt : c’est l’histoire du combat pour la vie, vécu à travers mes yeux, à travers mon propre récit.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s