Lettre 6 – Le berger

Prêtre,

Sois la plus lumineuse partie de toi-même.
Sois ce que tu désires être au plus profond des tréfonds de ton être.
Sois debout face à la vie.
Sois vivant.
Sois tout ce qu’il y a de plus vivant en toi-même.

Un berger aime son troupeau.
Il aime les guider.
Il aime les faire avancer avec lui.

Je ne peux pas m’empêcher de penser : n’est-ce pas trop dur, d’être prêtre?
Et pourtant, je le sais, c’est par amour que tu as choisis de répondre à cet appel.

Par amour aussi, sois-y fidèle.
Sois un bon pasteur, un bon berger.

Car quel intérêt à donner sa vie si on ne le fait pas avec amour?
Donc, donne ta vie, mais donne-la avec amour.

Car sinon c’est bien dommage de la donner pour ne pas la donner entièrement.

Et tu le sais toi-même, prêtre, quelle que soit l’heure ou le jour, il faudrait pouvoir dire : « que Ta volonté soit faite ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s